Mois: novembre 2012

Violence faite aux femmes: des préjugés tenaces

Publié le

Par Marie-Michèle Sioui –  La Presse Canadienne – 25 novembre 2012

« Honte et peur: pour ces deux raisons, entre autres, bien des femmes choisissent de taire les agressions qu’elles subissent, mais leurs fantômes reviennent parfois les hanter malgré tout.

«Chez certaines femmes venues de pays en guerre où le viol a été utilisé comme stratégie de combat, les séquelles ressortent ici au Canada», constate Mme Conradi. «Dans les cas d’inceste, les symptômes se manifestent parfois 10 ou 15 ans après l’agression parce que les victimes ont subi beaucoup de honte. Elles peinent alors à comprendre pourquoi elles sont déprimées.» »…

http://journalmetro.com/actualites/national/195714/violence-faite-aux-femmes-des-prejuges-tenaces/

12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes

Publié le

 » Du 25 novembre au 6 décembre 2012

Cette année, la campagne a pour thème : «  Les femmes sont encore victimes de violence parce qu’elles sont des femmes, et aussi parce que :

1)      On ne croit pas les femmes

2)      On excuse les hommes

3)      On garde le silence

4)      On propage des stéréotypes sexistes et racistes » »

http://www.ffq.qc.ca/2012/11/12-jours-daction-pour-lelimination-de-la-violence-3/

90 % des agressions sexuelles ne sont pas dénoncées

Publié le

L’Avantage – Publié le mercredi, 31 octobre 2012 14:25 – par Thérèse Martin

Alerté par des agressions perpétrées dans la région, le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de Rimouski s’inquiète pour les victimes. « On ne parle pas assez de ce que vivent les victimes après une agression sexuelle ».http://www.lavantage.qc.ca/actualite/31-10-2012-90-des-agressions-sexuelles-ne-sont-pas-denoncees

10 000 $ pour la campagne Papillon

Publié le

L’Avantage – Publié le mardi, 13 novembre 2012 08:20 – par Pierre Morel

« Soucieux du fait qu’il faut rompre le cycle de la violence, le député et ministre délégué au Tourisme, Pascal Bérubé, appuyé de sa collègue ministre de la Condition féminine, Agnès Maltais, a remis une somme de 10 000 $ lundi pour soutenir la campagne Papillon… »http://www.lavantage.qc.ca/actualite/13-11-2012-10-000-de-plus-pour-la-cigogne

Campagne papillon : déjà 25% de l’objectif !

Publié le Mis à jour le

En ce lundi 12 novembre 2012, c’est dans le bureau de comté du député Pascal Bérubé, ministre délégué au tourisme et ministre du Bas-St-Laurent, que c’était donné rendez-vous, une partie de l’équipe du Comité financement de la Campagne papillon: Mimi Lavoie, présidente de la campagne papillon et présidente du conseil d’administration de La Gigogne, Guylaine Fournier, directrice de La Gigogne, Michèle Cody, conseillère à l’intervention et responsable de la campagne de sensibilisation et Marie-Laure Leymonie, chargée de projet.

L’atmosphère était bon enfant, la salle de conférence bondée de journalistes des différents médias de la région. Les membres du comité, attendaient avec une certaine fébrilité, l’annonce par le ministre, d’une importante contribution à la Campagne papillon. Pascal Bérubé a tout d’abord tenu a souligné les efforts du milieu dans ce projet qu’il a qualifié d’avant gardiste ! Et oui, ce sera la première maison de seconde étape dans le Bas-St-Laurent. Insistant sur le fait que lorsque les gens se prennent en main, le gouvernement se doit de suivre, Pascal Bérubé a annoncé une contribution de 10 000$ ! Wow ! On n’a pas pu s’empêcher d’applaudir !

Nous tenons à souligner qu’il ne s’agit pas d’une subvention, mais d’une contribution à même le budget discrétionnaire d’Agnès Maltais, ministre du travail et de la condition féminine, à qui nous avions fait parvenir une demande, au début du mois. Nous sommes très très heureuses de cette contribution!

Cette année les dons totalisent déjà 16 649$. En effet, nous tenons également à souligner une contribution de 5 000$ de l’Agence de Santé et de Services Sociaux du Bas-St-Laurent, ainsi qu’un 1 000$ de la Parmacie Proxim de Matane. Les activités, soit le cocktail dinatoire et la braderie mode, ont rapporté 8 336$.

Rappelons que la première année de Campagne papillon a permis de rapporter 65 420$, dont 3 779$ du Club de l’âge d’or de Petit-Matane, en tout fin d’année.

Seulement deux mois après le lancement de sa deuxième année, la Campagne papillon a atteint 25% de son objectif, soit 24 985$ sur un objectif annuel de 100 000$ ! Tout un succès ! Et c’est grâce à la très grande générosité du milieu. La cause de la lutte à la violence conjugale touche tout le monde, de plus l’argent reste dans notre milieu, ce qui est très important pour les donateurs.

Au nom des femmes et enfants victimes de violence conjugale, nous vous disons MERCI !