Mois: octobre 2014

Un appui de taille à la Gigogne

Publié le

Pierre Morel – Publié le 14 octobre 2014 – L’Avantage gaspésien

 

Mimi_Guylaine_Enrico_2014 Pohoto MJ Mailloux

Sur la photo on retrouve la présidente du conseil d’administration de La Gigogne et présidente de la Campagne papillon, Mimi Lavoie, la directrice de La Gigogne Guylaine Fournier et l’homme d’affaires Enrico Carpinteri, président des Cuisines gaspésiennes

« L’homme d’affaires Enrico Carpinteri, président des Cuisines gaspésiennes, a remis une somme de 21 600 $ à La Gigogne de Matane en appui au projet de la maison de seconde étape l’Entre-Temps à l’occasion du 4e cocktail dînatoire de la Campagne Papillon.

Membre du Cercle d’affaires gaspésien et président d’honneur du tournoi de golf annuel de cette organisation, Enrico Carpinteri avait choisi d’appuyer cette campagne en remettant les profits de ce tournoi.

Rappelons que la maison l’Entre-Temps permettra aux femmes victimes de violence conjugale de bénéficier de logements sécuritaires en fonction de leur revenu pour une période de deux ans, le temps de se sortir de cycle tout en acquérant une plus grande autonomie pour un retour aux études ou la recherche d’un emploi.

La construction de la maison l’Entre-Temps est presque entièrement complétée et on devrait accueillir les premières résidentes d’ici peu. »

Info Entre-Temps : octobre 2014

Publié le Mis à jour le

Des nouvelles du projet

  • La coordonnatrice de l’Entre-temps: Michèle Cody, intervenante à La Gigogne depuis 24 ans, est en fonction depuis le 8 septembre et a déménagé son bureau le 17 septembre dans les nouveaux locaux. Petite adaptation qui se passe bien et un super beau défi à relever.
  • Les résidentes: les six premières résidentes, avec ou sans enfants sont attendues pour le 1er décembre prochain. Le processus de sélection est commencé.
  • Belle commandite pour les arbres: Merci à Diane Tremblay de JM Tremblay et à mesdames Mimi Lavoie, Lauréanne Gagnon et Sonia Fortin pour la commandite et les dons pour les arbres ! Merci à Kent Murray pour la plantation.

arbres automne

 Des nouvelles de la Campagne papillon

  • Campagne papillon 2014-2015 : voici notre slogan pour cette année : c’est construit mais ce n’est pas gratuit !
  •  Tournoi de golf du Cercle d’affaires gaspésien: merci Enrico Carpinteri, président d’honneur du tournoi cette année, qui a choisi notre projet comme bénéficiaire du don ! Le tournoi a lieu le 18 septembre dans les Laurentides et a rapporté 21 600$.
  •  Cocktail dînatoire avec encan: au Vignoble Carpinteri le 9 octobre. Une belle réussite qui a permis de recueillir 6 955$. Ce fut l’occasion de rendre hommage aux personnes très impliquées dans la Campagne papillon : Marie-Josée Mailloux et Karine Beaulieu, Roselle Bérubé, Linda Cormier, Réjean Bélanger, Kent Murray, Maryse Caron, Enrico Carpinteri, Gaétan Lavoie, Mimi Lavoie, et Marie-Laure Leymonie.
  •  Loterie voyage: billets en vente à 10$. Prix : un certificat voyage de 3 000$. Tirage à la St-Valentin le 14 février 2015. Recevez un billet gratuit pour 20 billets vendus ou achetés : 418-562-1592 ou 418-562-3377. Des affiches seront présentes partout dans notre région pour mousser les ventes.

 

Michèle Cody, coordonnatrice de l’Entre-Temps

Pour me joindre : entretempsgigogne@hotmail.com

Campagne papillon : hommage à nos bénévoles

Publié le

Hommage

Voici l’hommage qu’a rendu Guylaine Fournier, directrice de La Gigogne, lors du cocktail dînatoire avec encan au Vignoble Carpinteri, le 9 octobre 2014.

« Cette soirée marque la 4e édition de notre fameux cocktail dînatoire.  À l’automne 2011, nous profitions de cette activité pour lancer la campagne Papillon de La Gigogne au profit de l’Entre-Temps, notre projet de construction d’une maison de seconde étape à Matane pour les femmes victimes de violence conjugale avec ou sans enfants.

Ce soir, nous tenons à rendre un hommage particulier à des hommes et des femmes qui se sont impliquées bénévolement, personnellement dans l’organisation d’activités de levée de fonds au profit de la campagne Papillon.  C’est grâce en bonne partie à l’implication de ces bénévoles que La Gigogne a pu aller de l’avant dans «son beau rêve» et ainsi récolter les appuis et l’aide nécessaires à sa concrétisation.  Des appuis monétaires étaient essentiels pour La Gigogne c’est vrai, mais il y a aussi tous ces encouragements reçus, cette présence, ces dons de soi offerts sans avoir à demander et toutes ces initiatives personnelles  qui n’ont pas de prix et qui font se réaliser un si beau projet.

Karine Beaulieu et Marie-Josée Mailloux : Karine et Marie-Josée ont lancé de leur propre initiative une première Braderie mode en novembre 2011, puis une 2e en 2012 et une troisième édition en 2013. C’était une primeur à Matane! Nous pouvons affirmer que leur activité eut un franc succès auprès des femmes.  Ces deux (2) organisatrices indiquent que ces événements sont aussi le fruit d’une collaboration exemplaire entre partenaires comme le Quality Inn, la Brasserie Labatt, des pharmacies, salons esthétiques et bien d’autres entreprises locales.  Ce sont près de 15 000$ qui ont été remis à La Gigogne ces 3 dernières années avec la Braderie Mode.  Karine et Marie-Josée, nous vous disons un gros merci pour votre implication et votre générosité.  Merci également à tous vos partenaires impliqués.

Roselle Bérubé :  Madame Roselle, cette artiste aux mille talents, est venue présenter son projet théâtre aux membres du comité financement le 3 juin 2013.  Tout était en branle… Roselle avait déjà amassé 2 500$ en commandite (fleurs, décor, meubles)et la salle de la Polyvalente est gratuite.  Les membres du comité en furent époustouflés.  Il ne restait plus qu’à dire oui on veut et merci beaucoup.  Quelle organisatrice elle fait!!  Il y a eu quatre (4) représentations de sa pièce de théâtre intitulée «Six mois plus tard» début novembre 2013 avec 8 acteurs et actrices, tous bénévoles.  Ce fut un franc succès qui a rapporté près de 14 000$ à la campagne Papillon.  Merci encore Roselle pour ton initiative et ton implication.  Merci également à toute ton équipe.

Enrico Carpinteri :  Enrico est membre du Cercle d’affaires gaspésien, une association qui a comme mission de tisser des liens d’affaires entre Gaspésiens d’origine, d’être informé et surtout de rencontrer des gens qui ont la fierté régionale et veulent la partager.  Cet ambassadeur gaspésien  met ses connaissances et ses contacts à contribution, lorsque jugé utile, afin de donner un coup de main au développement régional.  Enrico Carpinteri a été choisi comme président d’honneur au tournoi de golf du Cercle d’affaires gaspésien 2014.  À ce titre, il a proposé La Gigogne comme bénéficiaire des profits de l’activité de levée de fonds.  C’est une somme de 21 600$ qui sera remis à La Gigogne pour son projet de maison seconde étape pour les femmes victimes de violence conjugale.  Monsieur Carpinteri, merci de partager notre cause.

Maryse Caron : Maryse, cette femme active et authentique donne de son temps et de son cœur comme membre du comité financement depuis près de quatre (4) ans et elle est impliquée comme bénévole à La Gigogne depuis 9 ans. Maryse nous dit avoir mérité un diplôme de «quêteuse» et de vendeuse de billets.   D’ailleurs, l’une des gagnantes de la loterie voyage 2014 fait partie de ses acheteurs, ses contacts.  Merci Maryse pour ton appui à la cause de la violence faite aux femmes.

Réjean Bélanger : Réjean appuie le projet de La Gigogne depuis les tous débuts (2011).  Sa générosité se traduit par des dons, commandites et participation régulière à notre cocktail dînatoire, achats de billets, toutes les façons sont bonnes.  Les bouchées dégustées ce soir proviennent d’ailleurs de chez Boréalis.  Je tiens à souligner que cet appui était également partagé par madame Nancy Charest.  Nancy a partagé son talent et son expérience en aidant au démarrage du comité financement pendant près de 2 ans.  Merci beaucoup  Réjean pour ta générosité.

Kent Murray : Kent est un homme de cœur; il est présent et actif sur le comité financement depuis les tous débuts.  Kent est l’organisateur du souper crabe annuel qui se veut toujours une réussite avec des convives rassasiés et satisfaits.  Chez Tembec, il est maintenant connu comme vendeur de billets.  Au comité financement, c’est lui qui fait le service du café.  Kent a bien de l’imagination.  Il performe lorsque vient le temps de trouver un slogan.  Celui de cette année est de son cru.  C’est un slogan très masculin.  C’est construit mais c’est pas gratuit!!!  Merci Kent de nous faire bénéficier de ton dynamisme et ta présence.

Mimi Lavoie :  Madame Mimi Lavoie Je n’ai presque plus les mots pour exprimer toute ma reconnaissance à cette grande dame généreuse.  Mimi accompagne La Gigogne dans sa mission depuis maintenant 14 ans.  Pour une 2e année, elle est notre présidente de campagne.  C’est une ambassadrice hors pair qui sait parler de la violence faite aux femmes et sensibiliser les gens à sa cause.  C’est une personne qui a toujours le bon mot lors de situations plus complexes, une femme optimiste qui fait confiance à l’avenir.  Faut mettre ça entre les mains des grands esprits qu’elle dit.  Et ça marche!!!  Mimi siège sur le comité financement depuis ses tous débuts.  Elle se dit retraitée mais son agenda est toujours «booké».  Ça vaut une ovation.  Merci Mimi.

Linda Cormier, notre première présidente de campagne :  Madame Linda Cormier n’a malheureusement pu être présente avec nous ce soir.  Nous tenons tout de même à souligner sa contribution au sein du comité de financement.   Ses expériences et ses connaissances du milieu matanais ont grandement été appréciées pour démarrer le fonctionnement du comité.  Madame Cormier est une femme de cœur et d’action.  Elle a été notre première présidente de campagne 2011-2012.  Nous la remercions pour sa grande générosité.

Gaétan Lavoie : Gaétan est médecin et œuvre à la Coopérative santé des gens d’ici à Ste-Félicité.  C’est un homme impliqué dans sa communauté qui sait défendre les causes qui lui tiennent à cœur.  Gaétan a été membre du comité financement de la campagne Papillon en 2012-2013 et a accepté la présidence d’honneur pour notre souper gastronomique du 19 juin dernier, activité qui a rapporté 3 800$.   Lors d’entrevues radiophoniques,  Gaétan a su parler des objectifs de l’Entre-Temps et de la Gigogne avec brio.

Je ne pouvais passer sous silence la participation de Marie-Laure à la concrétisation de notre projet de maison de seconde étape.

 Marie-Laure Leymonie, chargée de projet : Marie-Laure, a été notre chargée de projet depuis octobre 2010.  Elle a effectué un travail exceptionnel depuis les tous débuts de son premier mandat.  À partir de l’étude de faisabilité, des nombreux rapports produits, du lancement de la campagne Papillon, des rencontres, des recherches et avec grande détermination, elle a su mener ce mandat à terme.  Il faut le reconnaître, sa contribution remarquable a permis à La Gigogne d’atteindre ses objectifs en un temps record.  Marie-Laure siège sur le comité de financement depuis les tous débuts.  Elle y est à titre de bénévole depuis 2 ans.   Merci Marie-Laure pour ton grand professionnalisme, ton implication personnelle et tout le support que tu m’apportes.

Le PLQ et la CAQ unis dans leur opposition à l’égalité pour toutes les femmes

Publié le

Saint-Jérôme, le 9 octobre 2014 –Mardi dernier, le PLQ et la CAQ ont voté contre le dépôt, à l’Assemblée nationale, d’une motion enjoignant le gouvernement de « soumettre la révision des programmes à l’analyse différenciée selon les sexes et à demander un avis officiel du Conseil du statut de la femme à propos des conclusions de la commission présidée par Lucienne Robillard au sujet de cette même révision des programmes ». Le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec ne peut que constater à nouveau à quel point le gouvernement Couillard ne prend pas en considération les impacts de sa politique d’austérité sur les femmes qui représentent, rappelons-le, plus de 50% de la population du Québec.

Depuis plusieurs mois déjà, les sommes d’argent alimentant les programmes du Secrétariat à la condition féminine, dédiés à mener des actions pour l’égalité des femmes, sont bloquées par le Conseil du Trésor. Ce sont des ententes régionales en matière d’égalité pour les femmes qui sont mises en péril; ce sont des projets qui visent l’autonomie économique des femmes ou leur représentation dans les lieux de pouvoir qui sont retardés ou qui risquent d’être annulés; ce sont des groupes de femmes en région qui voient leur déjà maigre financement menacés; ce sont des dizaines de travailleuses qui risquent de perdre leur emploi. Et ce, c’est sans compter l’effet négatif sur les femmes des compressions prévues aux systèmes d’éducation et de santé, aux services de garde et possiblement aux congés parentaux. En fait, c’est un message dommageable que lance ce gouvernement : « L’égalité pour toutes les femmes peut attendre. Nous avons d’autres priorités. »  Un message qui réjouira tous ceux qui prétendent que l’égalité est déjà atteinte mais surtout qui nuit à tous ceux qui se préoccupent de l’égalité, dans toutes les régions du Québec. Un message qui constitue une attaque au droit à l’égalité pour les femmes et qui risque d’anéantir de nombreuses et patientes années de travail.

Nous constatons, qu’à ce jour, l’administration Couillard ne tient nullement compte de l’impact sur toutes les femmes des décisions budgétaires qu’elle a prises ou s’apprête à prendre. Ces décisions portent atteinte à l’avancement concret de l’égalité et ajoutent des obstacles supplémentaires pour les femmes qui font face à des discriminations en raison de leur handicap, leur origine ou la couleur de leur peau. L’analyse différenciée selon les sexes (ADS) est douloureusement absente des choix mis de l’avant par les instances gouvernementales, occasionnant de graves reculs en terme d’égalité pour les femmes. Si l’égalité entre les femmes et les hommes demeure réellement une des valeurs qui définit le Québec, il est encore temps de changer de cap : c’est l’appel pressant que les Tables régionales de groupes de femmes et leur Réseau lancent aujourd’hui au gouvernement.

 – 30 –

 Le Réseau des Tables régionales de groupe de femmes regroupe les dix-sept Tables régionales de groupes de femmes. En tant qu’organisme féministe de défense collective des droits des femmes,  il porte auprès des instances nationales les réalités régionales et prend position dans une perspective d’égalité entre les sexes et de plus grande justice sociale.

 Sources : Blanche Paradis, coordonnatrice info@reseautablesfemmes.qc.ca Téléphone : 450-438-5821 Cellulaire : 819-690-5200 et Joanne Blais, présidente info@tcmfm.ca Téléphone : 819-372-9328