Meurtre de Mme Pamela Jean

Publié le


« Suivant le meurtre de Mme Pamela Jean à Montréal-Nord, le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale a été sollicité médiatiquement.

Dans ses prises de parole, le Regroupement rappelait l’importance :

  • de soutenir les femmes victimes de violence conjugale quand elles portent plainte  pour les encourager à ne pas abandonner
  • de bien évaluer les cas de violence conjugale en fonction des risques d’homicide
  • de sa demande faite à la première ministre, Mme Pauline Marois, afin qu’elle intervienne pour la réalisation d’une enquête publique sur le décès de femmes victimes de violence conjugale qui sont décédées peu de temps après avoir fait appel aux services de police »