À propos de la belle Rehtaeh Parsons

Publié le


13 avril 2013 8h06 · Véronique Robert – Voir Montréal

« Le Code criminel canadien, tel qu’il est actuellement conçu, a tout ce qu’il faut pour que les policiers interviennent lorsqu’une belle Rehtaeh Parsons vit ce qu’elle a vécu.

→  L’agression sexuelle est un crime passible de dix ans de prison qui fait l’objet d’accusations quotidiennes dans tous les districts judiciaires du pays.  Article 271 du Code criminel.

→  L’agression sexuelle commise par plus d’une personne est une agression sexuelle du second degré, plus grave encore donc,  et passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans.  Article 272 du Code criminel.

→  Encourager la commission d’une agression sexuelle en prenant des photos fait du photographe un complice aussi coupable que les agresseurs principaux et passible de la même peine.  Article 21 du Code criminel.

→  (Parenthèse, juste au cas : une adolescente saoule ou gelée ne peut pas consentir à avoir des relations sexuelles, tout simplement parce qu’elle est incapable de former le consentement requis.  Article 273.1 du Code criminel.)

Et après… »

http://voir.ca/veronique-robert/2013/04/13/a-propos-de-la-belle-rehtaeh-parsons/