Le risque réel de la normalisation de la violence au Québec

Publié le


Procès de Guy Turcotte – Le risque réel de la normalisation de la violence au Québec

Roxane de la Sablonnière, professeure agrégée, Département de psychologie, Université de Montréal et Donald M. Taylor, professeur titulaire, Département de psychologie, Université McGill 23 juillet 2011
« Nous proposons plutôt une réflexion sur l’impact dévastateur de ce verdict pour tous les Québécois. Nous soutenons que le verdict du procès de Guy Turcotte est porteur d’une conséquence sociétale subtile, invisible et profonde: la normalisation de la violence au Québec, et plus particulièrement de celle à l’égard des femmes et des enfants. Avec la normalisation de la violence, «l’inacceptable» devient «acceptable». »