Ne restons pas silencieux

Publié le Mis à jour le


« La violence conjugale est inacceptable et souvent criminelle. L’agresseur emploie plusieurs stratégies de contrôle dans le but de dominer sa victime et de s’assurer qu’elle ne le quittera pas. Ce Cycle de la violence se présente en quatre phases :

1- Tension : L’agresseur a des accès de colère, menace l’autre personne du regard, fait peser de lourds silence. La victime se sent inquiète, tente d’améliorer le climat, fait attention à ses propres gestes et paroles.

2- Agression : L’agresseur violente l’autre personne sur les plans verbal, psychologique, physique, sexuel ou économique. La victime se sent humiliée, triste, a le sentiment que la situation est injuste.

3 – Justification : L’agresseur trouve des excuses pour justifier son comportement. La victime tente de comprendre ses explication, l’aide à changer, doute de ses propres perceptions, se sent responsable de la situation.

4 – Réciliation : L’agresseur demande pardon, parle de thérapie ou de suicide. La victime lui donne une chance, lui apporte son aide, constate ses efforts, change ses propres habitudes. »

Source : Secrétariat à la condition féminine – Culture, Communications et Condition féminine