Élections provinciales 2012 : demande d’engagement aux candidats

Publié le


Voici les mesures que nous estimons nécessaires que le gouvernement du Québec poursuive après le 4 septembre, via le prochain plan d’action. En résumé, elles concernent les 10 champs d’action suivants :

1. Sur le plan de l’évaluation des risques pour les victimes et leurs proches :

1.1. Soutenir les initiatives visant à intégrer dans la pratique des intervenantes et intervenants concernés l’évaluation du risque à la sécurité des victimes et de leurs proches ainsi que leur mobilisation pour diminuer les risques et éviter la récidive.

2. En matière d’intervention judiciaire :

2.1.  Mettre à jour et offrir de façon proactive la formation offerte à l’ensemble des intervenants judiciaires en matière criminelle ou familiale sur la problématique de la violence conjugale.

2.2.  Mettre sur pied un Groupe de travail pour évaluer les modèles de tribunaux unifiés ou d’autres mesures législatives ou judiciaires visant à réduire les incohérences entre les décisions judiciaires, et ce, afin d’identifier les bonnes pratiques qui pourraient être implantées au Québec.

3. En matière de supervision des droits d’accès :

3.1. Financer adéquatement et encadrer un réseau provincial de services de supervision des droits d’accès standardisés afin d’offrir des services accessibles, adaptés et sécuritaires, partout au Québec.

4. En matière de médiation familiale :

4.1. Affirmer clairement que la médiation familiale n’est pas une solution à privilégier ni à promouvoir en présence de violence conjugale.

4.2.  Augmenter le nombre d’heures de formation des médiatrices et médiateurs en vue du dépistage systématique de la violence conjugale et les encourager à mettre fin au processus de façon sécuritaire dans de telles situations.

5. En matière de protection de la jeunesse :

5.1. Sensibiliser et former les intervenantes et intervenants de la DPJ à tenir compte davantage de la sécurité des femmes et des enfants victimes de violence conjugale.

6. En matière d’intervention policière :

6.1.  Soutenir les services policiers dans leur responsabilité d’offrir de la formation continue aux policiers intervenant en matière de violence conjugale.

7. En matière d’accessibilité aux services :

7.1. Assurer l’accessibilité aux services d’aide aux femmes victimes de violence conjugale ayant des limitations fonctionnelles.

8. En matière de sensibilisation du public :

8.1. Poursuivre les campagnes de sensibilisation à la violence conjugale.

9. En matière de programmes et démarches de prévention de la violence à l’école :

9.1. S’assurer que les programmes de prévention de la violence fassent la promotion de rapports égalitaires et qu’ils outillent les adultes à intervenir de façon à rétablir le pouvoir entre les jeunes.

10. En matière d’accès au logement :

10.1.  Accroître le développement de logements sociaux dans les différentes régions du Québec, notamment dans les régions qui vivent un développement important.

Nous allons solliciter un engagement de la part de chaque candidat en lui demandant de signer un formulaire Engagement pour la sécurité des femmes.