prévention

Communiqué de presse RQCALACS

Publié le

Montréal, le 12 septembre 2016 –

calacs

Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) souligne, le vendredi 16 septembre 2016, la 35e Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes sous le thème : On vous croit. Nous savons que le dévoilement constitue un obstacle difficile pour les victimes. Nous devons leur offrir des choix, un soutien adéquat, une écoute attentive, selon leurs besoins et leur rythme, pour les aider à reprendre du pouvoir sur leur vie. Dans les CALACS, 75% des demandes d’aide sont liées à l’inceste ou à des agressions commises pendant l’enfance ou l’adolescence. 91% des agresseurs sont connus des victimes. 50% des victimes attendent plus de 13 ans avant de demander de l’aide en raison de la honte, de la peur et de la culpabilité. Pour leur venir en aide, il faut d’abord les croire lors d’un dévoilement. Le thème de cette année poursuit la campagne lancée en 2015 avec le #OnVousCroit. Nous avons développé 12 attitudes aidantes pour guider l’aide et le soutien à leur offrir. En cette journée de solidarité, nous pensons tout particulièrement aux femmes autochtones qui élèvent leurs voix contre la violence envers leur sœurs mais également aux femmes qui vivent différents contextes de vulnérabilités accentuant les risques d’agressions sexuelles que ce soit en raison d’un statut d’immigration précaire ou d’une situation de handicap ou des préjugés face à leur appartenance culturelle ou à leur orientation sexuelle. La Journée d’action contre la violence sexuelle du 16 septembre 2016, est un des moyens que nous avons choisi pour sensibiliser le public sur la problématique des agressions sexuelles. Divers évènements sont organisés partout au Québec.

Il suffit de rejoindre le CALACS de sa région pour participer et de consulter notre site au http://www.rqcalacs.qc.ca

Pour information : Nathalie Duhamel et Mélanie Sarroino cellulaire : 514-346-5252

Prévenir la violence dès le jeune âge

Publié le

MONTRÉAL, le 16 févr. 2012 /CNW Telbec/ –

« Le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale salue la volonté de la ministre Beauchamp d’éradiquer l’intimidation et la violence à l’école.  Il appuie sans conteste les objectifs du projet de loi et l’obligation imposée aux écoles de se doter d’un plan de lutte à l’intimidation et de moyens pour intervenir lorsque des élèves sont violentés ou intimidés. Il craint toutefois, qu’en l’absence de moyens suffisants, les objectifs du projet de loi 56 ne soient pas atteints ou, pire encore, qu’ils créent des dommages collatéraux. »…

http://www.newswire.ca/fr/story/922961/projet-de-loi-visant-a-lutter-contre-l-intimidation-et-la-violence-a-l-ecole-les-moyens-sont-ils-a-la-hauteur-des-ambitions

Violence conjugale : un programme pour prévenir l’irréparable

Publié le

Agence QMI  15/11/2011 22h49

« MONTRÉAL — La police de Montréal ajoute un nouvel outil, unique en Amérique du Nord, à son arsenal pour prévenir les drames conjugaux. »…

http://fr.canoe.ca/infos/regional/archives/2011/11/20111115-224912.html