Le 6 décembre est la Journée nationale de commémoration

Publié le


Le 6 décembre est la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes au Canada.

En1989, 14 jeunes femmes qui ont perdu la vie à l’École Polytechnique de Montréal suite un acte de violence sexiste, le 6 décembre offre l’occasion de réfléchir au phénomène de la violence envers les femmes.

Dans la Matanie, La Gigogne, maison d’aide et d’hébergement pour les femmes et les enfants victimes de violence conjugale, encourage les victimes à demander de l’aide.

Quelle que soit la forme de violence, il faut en parler.  La peur, la honte ou la gêne peuvent maintenir les femmes et les filles victimes de violence dans l’isolement.  Il est important de briser le mur du silence, de se confier et d’aller chercher de l’aide.

Si une personne nous confie qu’elle vit une situation de violence conjugale, il est important d’écouter . Nous devons nous rappeler que la victime de violence fait de son mieux pour survivre dans un environnement hostile.  Nous n’avons pas à lui dire ce qu’elle doit faire ni entreprendre des démarches à sa place.

Vous avez besoin d’aide, d’accompagnement, d’un hébergement, de rencontrer une intervenante? Contactez-nous, tous les services sont gratuits et confidentiels.

La Gigogne est accessible 24 heures ,  7 jours semaine.  La violence conjugale c’est bien plus qu’un problème de couple, c’est criminel. Pour nous rejoindre : 418-562-3377

logo La Gigogne 3D_2014

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s