RGPAQ

OFFRE D’EMPLOI – TEMPS PARTIEL

Publié le Mis à jour le

 

 

Alpha de La Matanie est le volet alphabétisation de l’organisme sans but lucratif La Gigogne Inc. On y offre des services d’alphabétisation populaire en milieu communautaire, des ateliers d’initiation à l’informatique et les ateliers parents/enfants : Ateliers-Jeux (éveil à la lecture et à l’écriture chez les enfants de 2-4 ans), pour toute la population de La Matanie.

 

Poste d’animateur-trice en ateliers d’alphabétisation populaire et d’informatique de base – Temps partiel

Mandat :

  • À partir de la saisie des besoins d’apprentissage auprès des différents groupes, déterminer les objectifs et le contenu des ateliers;
  • Dispenser des ateliers en alphabétisation populaire et participer à la vie associative ;
  • Initier et/ou perfectionner les participantes à l’utilisation de l’ordinateur et/ou de la tablette. (Office, Internet, Windows, réseaux sociaux, etc.) ;

 

Durée : contrat de septembre à mi-juillet renouvelable

Horaire : 16 à 20 heures/semaine. Jour ou soir. À Matane ou dans la MRC de La Matanie.

Taux horaire : 19,36 $/ heure.

 

Description de tâches :

  • Élaborer et mettre en œuvre des stratégies de sensibilisation et de recrutement ;
  • Procéder aux inscriptions et à la saisie des besoins d’apprentissage de chaque groupe ;
  • Préparer et animer des ateliers d’informatique de base (ordinateur ou tablette) ;
  • Préparer et animer des ateliers d’alphabétisation en fonction des besoins et des intérêts des participantEs ;
  • Leur procurer des outils facilitant les apprentissages ;
  • Favoriser la réflexion et les actions entourant l’éducation populaire afin de bonifier l’autonomie des participantEs dans leur quotidien;
  • Participer aux réunions d’équipes et formations ciblées lorsque requises.

 

Compétences recherchées :

  • Diplôme d’études professionnelles, collégiales ou universitaires et/ou expérience pertinente dans le domaine de la formation et de l’animation communautaire ;
  • Très bonne maîtrise des logiciels et outils informatiques (Windows 10 et versions précédentes : suite Office, internet, médias sociaux, etc.) ;
  • Grande capacité à simplifier et à vulgariser l’information ;
  • Très bon sens de l’organisation, autonomie et esprit d’initiative ;
  • Très bonne maîtrise du français oral et écrit ;
  • Capacité à animer des ateliers avec des groupes d’apprenantEs de multi niveaux
  • Grande ouverture à la collaboration avec les partenaires ;
  • Bonne connaissance du milieu communautaire ;
  • Adhérer aux valeurs féministes de l’organisme (respect, rapports égalitaires, entraide, solidarité, autonomie, justice, authenticité, intégrité et confidentialité).

 

 

 

Faire parvenir votre curriculum vitae et une lettre de motivation avant le 14 août 2017 à :

ALPHA DE LA  MATANIE

C.P. 274

MATANE, QC

G4W 3N2

Courriel : lagigognealpha@gmail.com

À l’attention de Renée Dionne, coordonnatrice Alpha de La Matanie

 

 

 

Alpha la Gigogne: Journée porte ouverte

Publié le Mis à jour le

logoalpha

 

En tant que groupe d’alphabétisation populaire, Alpha La Gigogne profite de la journée internationale de l’alphabétisation pour faire connaître ses différentes activités offertes gratuitement aux femmes de la Matanie, tels que les ateliers d’alphabétisation populaire, d’informatique de base et les ateliers-jeux.

Pour ce faire, vous êtes convié(e)s à venir discuter avec nous dans une ambiance conviviale, muffins et café sauront agrémenter nos discussions.

L’événement aura lieu le 8 septembre 2016 de 9h00 à 15h00

Au 311, rue Fournier

Matane

Au plaisir de vous y rencontrer!

 

 

 

Renée Dionne, Coordonnatrice Alpha La gigogne

418-566-9325

alphalagigogne@gmail.com

Dehors contre l’austérité

Publié le

RGPAQCommuniqué

 « Les 2-3 novembre, on ferme ! Dehors contre l’austérité » –

Le RGPAQ, solidaire des organismes œuvrant en santé et services sociaux et en défense collective des droits

 

 

Montréal, le 2 novembre 2015 – En cette journée où des centaines d’organismes d’action communautaire autonome (ACA) ont décidé de fermer leurs portes ou d’interrompre leurs activités, le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) tient à exprimer sa solidarité envers ces derniers et l’ensemble du mouvement de l’action communautaire autonome.

L’appel à la grève, une initiative des campagnes « Je tiens à ma communauté > Je soutiens le communautaire » et « Les droits, ça se défend », a été entendu par plus de 1100 organismes de tous horizons, y compris l’alphabétisation populaire. Voici le message lancé auquel le RGPAQ adhère sans réserve : En coupant les services et en détériorant les droits des personnes marginalisées et en situation de pauvreté, l’austérité s’attaque aux organismes communautaires. Ainsi, plus les besoins de la population augmentent, plus les groupes sont sollicités, sans pour autant voir leur financement rehausser. Par conséquent, le gouvernement doit accorder un financement adéquat pour ces organismes et abandonner ses compressions budgétaires.

Les groupes populaires d’alphabétisation : aussi en mode survie!

À l’instar de l’ensemble du mouvement de l’ACA, le RGPAQ et ses membres réclament un rehaussement de leur financement à la mission ainsi que l’indexation annuelle de leur subvention. Ils réclament également que tous les ministères respectent et appliquent la Politique de l’action communautaire dans ses paramètres négociés avec le milieu de l’ACA.

Dans la dernière année, les groupes populaires d’alphabétisation ont fait état d’un manque à gagner d’un peu plus de 9,2 millions de dollars pour répondre aux besoins exprimés dans leur communauté et par les adultes les fréquentant. La subvention pour un groupe de base se situe en moyenne autour de 98 000 $. Aucun investissement n’a par ailleurs été fait dans ce réseau depuis 2008. Ils ne bénéficient même pas d’une subvention indexée annuellement au coût de la vie qui leur permettrait de maintenir le même niveau d’activités d’une année à l’autre et d’assurer la stabilité de leur équipe de travail[1] sur qui repose la réalisation de leur mission.

« Les groupes populaires d’alphabétisation sont actuellement confrontés à une inadéquation entre les ressources à leur disposition et les exigences liées à la réalisation de leur mission en alphabétisation » déplore Christian Pelletier, coordonnateur du RGPAQ. En effet, les organismes voient leur travail s’alourdir d’année en année. Alors que leurs ressources financières stagnent ou diminuent, ces groupes font face à des responsabilités financières de plus en plus grandes et leur travail auprès des populations se complexifie dû notamment à la détérioration des conditions de vie des personnes rejointes et à la multiplication des problèmes auxquels elles sont confrontées.

« Le contexte d’austérité dans lequel nous sommes tous plongés ne fera qu’aggraver la situation : celle des adultes peu alphabétisés et de leur famille, en détériorant leurs conditions de vie et en les privant de services publics adéquats et, celle des organismes d’alphabétisation populaire qui peinent à répondre aux besoins exprimés dans les communautés » conclut monsieur Pelletier.

-30-

 

Le RGPAQ est un organisme voué à la promotion et au développement de l’alphabétisation populaire et des groupes populaires en alphabétisation ainsi qu’à la défense des droits des adultes peu alphabétisés. Il partage avec l’ensemble du mouvement de l’action communautaire autonome la vision d’une société juste, égalitaire et démocratique.

 

 

Information :           Caroline Meunier

Cell. : 514 880-7762

[1] Le réseau des groupes populaires d’alphabétisation peut compter sur plus de 1100 travailleurs salariés, en majorité des femmes, permanents ou non, à temps plein ou partiel. Plus de 4000 bénévoles les soutiennent annuellement dans la réalisation de leur mission.

Une motion en faveur de la lutte à l’analphabétisme adoptée à l’unanimité

Publié le Mis à jour le

RGPAQ

Communiqué

Rentrée parlementaire à Québec :

Une motion en faveur de la lutte à l’analphabétisme adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale

Montréal, le 16 septembre 2015 – Le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) se réjouit de l’adoption à l’unanimité, hier par les membres de l’Assemblée nationale, d’une motion en faveur de la lutte à l’analphabétisme.

Cette motion, présentée conjointement par madame Manon Massé, députée de Sainte-Marie–Saint-Jacques pour Québec solidaire, et monsieur Dave Turcotte, porte-parole de l’opposition officielle en matière de formation professionnelle, d’éducation des adultes et d’alphabétisation, se lit comme suit :

« Que l’Assemblée nationale reconnaisse l’ampleur du problème de l’analphabétisme au Québec et de ses conséquences ainsi que ses liens indéniables avec la pauvreté et l’exclusion;

 Que l’Assemblée nationale reconnaisse la nécessité d’adopter des mesures structurantes pour lutter contre l’analphabétisme au Québec;

 Que l’Assemblée nationale reconnaisse le rôle essentiel joué par les groupes populaires d’alphabétisation dans leur communauté pour, d’une part, contrer l’analphabétisme et, d’autre part, pour appuyer des milliers d’individus dans leur cheminement vers l’écrit et l’amélioration de leurs conditions de vie. »

Pour le RGPAQ, il y a urgence d’agir pour mieux lutter contre l’analphabétisme au Québec. Depuis 2011, il réclame d’ailleurs du gouvernement du Québec qu’une stratégie nationale de lutte à l’analphabétisme soit développée de concert avec les acteurs concernés. « Nous devons nous attaquer collectivement aux causes et aux conséquences du problème de l’analphabétisme. C’est le travail quotidien des groupes populaires d’alphabétisation. À la suite de l’adoption de cette motion, nous espérons que ce sera aussi celui du gouvernement et de tous les élus à Québec » souligne Christian Pelletier, coordonnateur du RGPAQ.

Le député de Saint-Jean, monsieur Dave Turcotte, a également fait une déclaration invitant notamment l’ensemble des élus à lire attentivement le recueil de conjugaisons, Bêcherons – Conjuguer l’Austérité qui leur a été acheminé le 8 septembre dernier à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation. Ce recueil rappelle que les politiques d’austérité du gouvernement du Québec et les compressions budgétaires généralisées qui les accompagnent ne seront pas sans effet sur notre capacité collective à mieux lutter contre l’analphabétisme au Québec. D’une part, ces politiques appauvrissent davantage les adultes peu alphabétisés et leur famille et, d’autre part, elles fragilisent les acteurs et les initiatives qui contribuent à lutter contre l’analphabétisme. « Alors que les politiques d’austérité alimentent le cercle vicieux de l’analphabétisme et de la pauvreté, la motion adoptée hier invite plutôt à y mettre un terme » conclut le coordonnateur du RGPAQ.

Notre recueil de conjugaisons, Bêcherons – Conjuguer l’Austérité, est accessible à l’adresse suivante : http://www.rgpaq.qc.ca/actualites.php

-30-

Le RGPAQ est un organisme voué à la promotion et au développement de l’alphabétisation populaire et des groupes populaires en alphabétisation ainsi qu’à la défense des droits des adultes peu alphabétisés. Il partage avec l’ensemble du mouvement de l’action communautaire autonome la vision d’une société juste, égalitaire et démocratique.

Information :           Caroline Meunier

Cell. : 514 880-7762

Alpha La Gigogne dit non à l’austérité !

Publié le

3 affiches préparées lors d’un remue-méninge des femmes en alpha, la semaine dernière puis acheminé au RGPAQ Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec pour la manif du 1er mai !

Félicitations les femmes !