#violencesystémique

Municipalités alliées contre la violence conjugale

Publié le

Dernière journée des 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes !

6 décembre, journée de commémoration de la tuerie de Polytechnique #12joursdaction #violencesystémique

 

8 municipalités de la MRC de La Matanie mobilisées contre la violence conjugale

Publié le

 

Mission accomplie!

8 des 11 municipalités ainsi que la MRC de La Matanie ont répondu présentes à la demande de La Gigogne et se sont déclarées, par voie de résolution, alliées contre la violence conjugale.

« Notre maison est très encouragée par l’enthousiasme des élu.e.s municipaux. La violence conjugale est encore trop répandue et nous avons besoin d’un maximum d’allié.e.s pour en venir à bout », de déclarer Mme Vanessa Caron, coordonnatrice de la Maison d’hébergement.

Les municipalités alliées de la région se sont engagées à rendre public leur engagement par différents moyens, entre autres en diffusant dans les réseaux sociaux, en publiant dans les infolettres et bulletins municipaux, etc., au cours de l’édition 2017 des 12 jours d’action pour l‘élimination de la violence envers les femmes, soit du 25 novembre au 6 décembre.

En se positionnant contre la violence conjugale et en s’affichant publiquement, les municipalités envoient un message clair dans leur communauté à l’effet que cette violence est inacceptable et ne peut être tolérée. Leurs efforts pour contrer la banalisation de la violence à l’égard des femmes contribueront à changer les mentalités et ainsi à aider les femmes qui en sont victimes.

La Gigogne tient à remercier toutes les municipalités alliées de la MRC de la Matanie ayant répondu à l’appel et souligne leur inestimable collaboration : Baie-des-Sables, Saint-Ulric, Ste-Félicité, Grosses-Roches, Sainte-Adelme, Les Méchins, Saint-Léandre et Saint-Jean-de-Cherbourg. La Gigogne en profite pour inviter la totalité des municipalités de la région à se joindre au mouvement.

Cette vaste campagne de sensibilisation, initiée à pareille date l’an passé par le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale et ses 42 maisons membres, se prolongera jusqu’en décembre 2018. À ce jour, c’est plus de 250 municipalités, situées dans 15 régions du Québec, qui ont affiché leur solidarité. Pourrions-nous doubler ce nombre?

La Gigogne est une maison d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants qui accueille, dans un milieu de vie sécurisant et de ressourcement, les femmes et leurs enfants afin qu’elles identifient leurs besoins et y trouvent réponse.

Dans la dernière année, la maison La Gigogne a accueilli 57 femmes et 51 enfants. Elle a offert 1560 services externes (consultations sans hébergement ou post-hébergement, accompagnement dans les démarches, etc.) à des femmes violentées et elle a répondu à un total de 620 demandes d’aide ou d’information de la part de victimes, de proches ou de professionnels.

Pour découvrir les municipalités alliées ou pour joindre le mouvement :  maisons-femmes.qc.ca/municipalitesalliee

 Source : Vanessa Caron, coordonnatrice de la Maison d’hébergement

La Gigogne inc – 418-562-3377

lagigogne.org, Facebook : La Gigogne ou sur Twitter : gigognematane