Témoignages

Violence conjugale: un groupe interpelle la ministre Wilson-Raybould

Publié le Mis à jour le

Le Regroupement a réclamé aujourd’hui, lors d’un point de presse, que la ministre de la Justice du Canada, madame Wilson-Raybould, entame immédiatement des discussions avec le gouvernement des États-Unis pour que celui-ci retire sa demande d’extradition de madame M.M.

 »C’est avec beaucoup d’émotion que l’on a fait état de la situation éprouvante d’une mère de famille, citoyenne canado-américaine, venue se réfugier en Estrie avec ses enfants, en 2010, pour les retrancher de la violence du père. Madame fait actuellement face à l’extradition vers les États-Unis. Les deux adolescentes de cette famille ont tenu à être présentes à la conférence de presse. Le Regroupement remercie chaleureusement Sylvie Morin, directrice de la Bouée régionale, et Sylvie Langlais, présidente du Regroupement, d’y avoir pris la parole pour que cessent les procédures d’extradition contre cette mère de famille. »

Sylvie Morin Sylvie Langlais
Sylvie Morin Sylvie Langlais

 

À toi qui te questionne tout le temps!

Publié le

À toi, ma chère !
À toi, qui te questionne tout le temps!
À toi, qui te fait dire que t’es trop comme-ci…, trop comme ça…
           Pas assez comme-ci…, pas assez comme ça …!!!
À toi, qui se fait traiter de grosse, de folle, de niaiseuse…
Tu te sens blessée par ces paroles, tu ne comprends pas pourquoi ???
Tu as de la peine et tu trouves ça inacceptable.
Sache que je pense comme toi !
Ces paroles ne riment pas avec le mot amour.
Tu as peur, t’as peur de ce qu’il peut faire…
Tu crains de devenir folle pour vrai.
C’est normal que tu te sentes comme ça!
Tu te sens terrorisée, il te menace, tu crains de le quitter.
C’est tellement normal que tu te sentes comme ça.
Les femmes qui quittent leurs amoureux, parce qu’elles sont traitées comme ça, passent elles aussi par les étapes que tu vies présentement!
Tu as entendu parler des services de La Gigogne, t’oses pas téléphoner, tu as peur de raconter ce que tu vies.
Je te donne un truc 😊 :
Tu n’est pas obligé de dire ton vrai nom si tu veux appeler pour de l’information 😉
Un téléphone ne t’engage à rien, je sais que c’est épeurant et que cela prend beaucoup de courage!
Tu te sens probablement comme dans une tempête, t’es fatiguée, épuisée…
L’équipe de La Gigogne est là pour t’accompagner, pour répondre à tes besoins.
Appelle-nous quand tu seras prête.
418-562-3377
Courage !
Guylou
Intervenante mères/enfants
logo La Gigogne 3D_2014

Témoignage sur l’Entre-Temps de La Gigogne

Publié le

A toute la population,

Voici mon témoignage sur les logements de l’Entre-Temps à Matane. 

Mon arrivée à l’Entre-Temps fut un plaisir car cela m’apporte beaucoup, j’ai appris à reconstruire ma vie et à retrouver mes valeurs, partager avec les autres femmes de la maison, qui sont devenues pour moi de très bonnes amies.

Cette maison vous aide à vous reprendre en main et surtout à vous loger à moindre prix. Nous avons une coordonnatrice avec un cœur d’or et une formidable compréhension.

L’Entre-Temps est indispensable pour nous les femmes qui essayons de se construire un bel avenir.

Merci à l’Entre-Temps pour le support que cela nous apporte.

bien à vous.

 

Une résidente de l’Entre-Temps de La Gigogne

 

 

L'Entre-Temps_logo

Vivre à l’Entre-Temps de La Gigogne

Publié le

Bonjour,

Je reste à l’Entre-Temps ça fait presque cinq mois. Les loyers ne sont pas chers, cela donne une chance aux femmes de mettre un peu d’argent de côté pour leurs besoins futur. On reste ici maximum deux ans, les besoins futurs c’est les meubles surtout.

Ici, il y a la tranquillité et la paix. Si on a besoin d’un suivi, il y a toujours quelqu’un. Les femmes sont comme une grande famille, nous sommes toutes ici pour les mêmes raisons, ou presque et nous sommes capables de jaser et partager facilement.

Nous sommes en sécurité à 100%. Il y a des femmes qui en ont besoin plus que d’autres. Ici, on change. On arrive ici comme un type de personne, mais avec le temps on retrouve qui nous sommes vraiment. Ça aide un environnement positif. On avait l’habitude de vivre dans le négatif, avant.

Il y a tous les services ici : la mail, les conversations, la sécurité, la PAIX, la liberté, quoi.

Michèle Cody s’occupe de l’Entre-Temps. Sa porte est toujours ouverte. Elle a des mots gentils et toujours une oreille à l’écoute.

C’est notre chez nous. Nous sommes bien et nous sommes en train de grandir, apprendre et prendre notre vie en mains. Je ne suis plus pareil.  

L’Entre-Temps cela aide beaucoup, à 100%.

 

Une résidente

 

L'Entre-Temps_logo

Mon histoire juste pour toi

Publié le

La Gigogne m’a accueillie.

Dépourvue de toute réalité, peut pour ma survie, peur pour ma fille, je ne voulais plus rien savoir.

Je ne voulais plus rien savoir du futur, tellement angoissée et perdue, j’étais certaine que ma vie était foutue.

Grâce à l’équipe extraordinaire de La Gigogne et grâce aux ateliers qui sont reliés à différentes aspects de notre moi intérieur, je m’en suis sortie, plus forte et plus vivante que jamais.

Alors toi qui lis c’est quelques lignes, toi qui est le moi que j’étais il y a maintenant 6 ans, laisse moi te dire ceci : grâce aux intervenantes et aux ateliers auxquels j’ai participé avec confiance, tu deviendra, toi aussi, la moi que je suis aujourd’hui. Fière, forte et capable de te trouver une vie qui t’appartient dans le meilleur de toi-même.

Madame Fait Confiance

fleurs sauvages